Découvrez les

108

Propositions de

Téléchargez le programme officiel !

Image non disponible
Slider

Nos propositions pour Économie,

Pour faire émerger et attirer de nouvelles activités innovantes

Poursuivre le soutien aux investissements dans la recherche, notamment en matière de santé et soutenir la réalisation de NextMed.
Créer un centre de compétences, d’accompagnement et de recherche et développement (cluster) en faveur de l’économie circulaire (valorisation des déchets et recyclages) et de la transition énergétique (ENR, hydrogène).
Favoriser l’implantation d’un centre de référence pour le développement de l’intelligence artificielle.

Pour la construction de zones d’activités éco-responsables

Développer l’économie circulaire en garantissant la présence dans toutes les zones d’activités de centres de services ou de points relais, gérés par des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire. Garantir la valorisation des déchets et le recyclage des invendus.
Encourager l’écologie industrielle pour permettre aux entreprises d’un même secteur de réaliser des achats groupés et de mutualiser des ressources.

Pour la conversion écologique de nos exploitations agricoles

Accompagner, en lien avec notre plan « biodiversité et sols vivants », les agriculteurs locaux vers la conversion biologique et vers le développement de nouvelles pratiques plus respectueuses des sols.
À l’échelle métropolitaine : chaque hectare agricole supprimé sera intégralement compensé.

Pour le développement de nouveaux emplois centrés sur les besoins écologiques et sociaux de la population

Renforcer les moyens des Missions locales, de la Maison de l’emploi et mettre en cohérence leurs actions avec les entreprises pour favoriser les rencontres entre demandeurs et offreurs d’emplois.
Structurer une nouvelle filière de réemploi et de recyclage pour les produits et matériaux qui ne disposent pas encore de solutions de valorisation.
Favoriser, en coopération avec les acteurs de l’ESS, la création de nouvelles activités, adaptées à la transition écologique de l’économie et utiles au bien public : offre de location de voitures électriques à bas coût, ateliers de réparation d’électro-ménagers, prêt de matériels, maraîchage…
Accompagner pour une industrie plus verte, plus propre et plus sécurisée, les entreprises dans l’évolution de leur mode de production et de leur logistique en les aidant à obtenir les fonds européens issus du nouveau pacte vert européen.

Pour travailler main dans la main avec l’Université de Strasbourg, pour en faire un pilier essentiel de la transition écologique

Favoriser grâce aux travaux de la recherche universitaire, l’émergence de modes de production plus propres et moins dangereux (recherche en chimie verte notamment).
Accompagner l’émergence de nouvelles formations propres aux nouveaux métiers de la transition numérique et écologique (Intelligence artificielle, mobilité et santé).
Lancer deux initiatives dédiées aux jeunes : « Strasbourg code » et « Strasbourg construit » pour former chaque année des centaines de jeunes aux métiers du numérique et de la transition écologique et sociale.

Rapprocher les Strasbourgeois des commerçants et artisans locaux

Affirmer la nécessité absolue de privilégier l’implantation de commerces indépendants.
Face aux loyers très élevés dans le centre de Strasbourg, la collectivité sera un facilitateur. Nous mettrons en place un outil d’interface entre les bailleurs et les commerçants pour intervenir sur le niveau des loyers les premiers mois en instaurant une progressivité afin d’accompagner le développement du commerce indépendant.
Doter le manager de centre-ville de moyens pour l’accompagnement numérique des commerçants.

Nos propositions pour Education,

Pour faire de l’école un véritable lieu de solidarité

Transformer les cours d’écoles en « cours-jardins » ouvertes aux habitants pour profiter d’îlots de fraîcheur notamment lors des vacances scolaires et les week-ends.
Lancer un plan de recrutement d’ATSEM pour atteindre l’objectif de 1 ATSEM par classe au plus vite avec un déploiement prioritaire sur les quartiers populaires.
Équiper via un plan numérique, d’ici la rentrée de septembre 2023, 100 % de nos classes élémentaires de tableaux blancs interactifs (TBI) et relier chaque école au réseau de fibre optique.
Soutenir financièrement les sorties scolaires de toutes les écoles pour garantir à tous les enfants la possibilité de bénéficier des activités culturelles, artistiques et sportives.

Pour garantir la santé et le bien-être de nos enfants

Créer 300 nouvelles places d’accueil petite enfance.
Poursuivre les rénovations des écoles dans le cadre du plan de rénovation thermique des bâtiments publics.
Se fixer l’objectif de 100% des repas bio dans toutes les cantines scolaires.
Offrir à chaque enfant des écoles maternelle et élémentaire une gourde sans BPA, sans phtalates, sans toxines, sans plomb et sans plastique.

Pour garantir la sécurité de nos enfants

Favoriser les initiations aux activités sportives dans et hors temps scolaire avec une action particulière pour l’apprentissage de la natation afin de permettre à chaque enfant d’apprendre à nager.
Améliorer la rapidité des interventions pour les petits travaux de réparation dans les écoles.
Lancer un plan municipal de prévention et de lutte contre le harcèlement scolaire, les violences physiques et verbales dans toutes les écoles.
Garantir la sécurité des enfants dans l’espace public en végétalisant les abords des écoles et en rendant impossibles les stationnements sauvages.

Pour garantir l’éveil, le développement de la citoyenneté et l’apprentissage de la démocratie

Mettre en place des parcours éducatifs dans chaque quartier qui lieront éducation, activités culturelles et artistiques en lien avec l’ensemble des acteurs concernés (enseignants, écoles, parents, associations…).
Développer dans chaque école des ateliers (cours de chant, de musique, d’arts, de théâtre, initiation aux outils numériques…) pour garantir l’égalité des chances.
Encourager des temps de rencontres et d’échanges entre les enfants de différents quartiers par des activités sportives, culturelles et artistiques.
Mettre en place des conseils d’enfants et de jeunes à l’échelle de chaque quartier pour les associer aux décisions qui les concernent comme l’aménagement de l’espace public.
Offrir un abonnement à un magazine éducatif à chaque enfant scolarisé en CM2.
Mettre en place pour les adolescents un parcours d’éducation aux médias et au renforcement de l’esprit critique en lien notamment avec les radios associatives et les acteurs éducatifs.

Nos propositions pour Environnement,

Faire de Strasbourg la première ville à énergie positive et atteindre 100 % d’énergies renouvelables en 2050

Organiser dans les deux premiers mois du mandat une COP 26 locale rassemblant les acteurs publics et privés, et notamment les producteurs et fournisseurs d’énergies, avec les acteurs de la construction.
Modifier le Plan Local d’Urbanisme pour garantir la fourniture d’un minimum de 50% d’énergies renouvelables pour alimenter chaque nouveau logement construit.

Pour diminuer nos déchets et valoriser ceux que nous produisons

Offrir à tous les habitants une solution de tri de leurs bio-déchets (en collecte ou en apport volontaire via 500 composteurs collectifs sur l’espace public) et généraliser la collecte des déchets organiques des restaurants.
Proposer un plan « Strasbourg zéro plastique » pour sensibiliser et inciter l’ensemble des acteurs du commerce et de l’agriculture à éradiquer les emballages plastiques.
Organiser le tri dans l’espace public en installant des poubelles de tri sur l’espace public.
Généraliser l’installation de points pour déposer les déchets technologiques (TV, tablettes, téléphones) actuellement refusés en déchetterie, et assurer leur recyclage.
Inciter chaque habitant à réduire son volume de déchets via l’instauration d’une tarification incitative qui remplacera l’actuelle TEOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères).

Pour permettre à chacun d’habiter Strasbourg

Poursuivre un rythme nécessaire de construction de logements plus économes et plus naturels.
Proposer des logements en accession à la propriété à moindre coût en dissociant le terrain et le bâti.
Encadrer et limiter les locations de types AirBnb en renforçant la règlementation et en s’assurant de son respect par le renforcement du nombre d’agents chargés des contrôles.

Un grand plan biodiversité et sols vivants pour mieux respirer en favorisant la présence de la nature

Planter 50 000 arbres nouveaux sur le mandat, en veillant à une diversité des essences locales et créer un nouveau parc urbain autour de l’A35 dans le cadre de sa reconversion.
Installer dans tous les quartiers des fontaines à eau potable pour encourager l’usage des gourdes.
Transformer toutes les cours d’écoles en « cours-jardins » équipées d’hôtels à insectes. Elles seront ouvertes sur la ville, notamment lors des vacances scolaires et les week-ends.
Les projets immobiliers devront présenter une véritable plus-value environnementale : végétalisation, production d’énergies renouvelables, récupération des eaux de pluie.
Généraliser la présence de jardins partagés dans chaque projet d’aménagement urbain et créer 100 nouvelles parcelles de jardins familiaux.
Créer 250 nouveaux îlots de fraîcheur dans les crèches, écoles, centres de loisirs et EHPAD.

Nos propositions pour International,

Être Europtimiste pour gagner le défi de l’attractivité et la bataille du siège du Parlement Européen

Relancer une stratégie offensive et démontrer que Strasbourg peut accueillir l’intégralité des activités du Parlement européen ; évoquer un siège unique à Strasbourg avec une forte mobilisation de tous les acteurs y compris les Länder et les pays voisins pour affirmer le rôle unique de ce parlement : représenter la citoyenneté européenne et exercer le contrôle démocratique à distance des gouvernements et des parlements nationaux
Promouvoir l’apprentissage civique européen dès le plus jeune âge en lien avec les écoles.

Faire de Strasbourg un pôle d’excellence de la culture urbaine

Skate park couvert, salle de spectacle, ateliers artistiques, streetart, parkour, studio d’enregistrement, glisse aquatique… Le site du môle citadelle est parfaitement situé pour répondre à l’attente forte de la jeunesse, des associations et des pratiquants.

Une population diverse pour faire de Strasbourg la capitale de la diversité culturelle…

Renforcer l’accueil des étudiants étrangers et faciliter leurs démarches administratives par la création de guichets uniques.
Organiser des temps d’échange entre des jeunes venus assister à EYE et des jeunes de quartier (en lien avec les CSC) et faire de Strasbourg la capitale européenne de la jeunesse.
Investir le bassin rhénan par les coopérations entre institutions culturelles, par la coproduction d’expositions, de spectacles, pour augmenter les publics et les mutualiser et mieux faire connaître et reconnaître nos créateurs et les collections ; en faisant de l’Eurodistrict un facilitateur de projets culturels et économiques de métropole transfrontalière.
Mobiliser le « Lieu d’Europe » sur ces objectifs et en faire un lieu d’apprentissage civique de l’Europe.
Profiter de la présence d’ARTE et du fonds Eurimages de coproduction cinématographique pour renforcer la place du film et de toutes les formes d’images notamment à l’Odyssée. Créer une cinémathèque.
Créer un cluster des entreprises créatives et des métiers d’art contribuant au spectacle vivant pour les décors, les costumes et les métiers de plateau.

…et des projets créatifs et innovants

Accentuer le soutien et permettre le développement des festivals qui font rayonner Strasbourg dans toutes ses dimensions : Musica, Ososphère, Pelpass, NL Contest, Festival Européen du Film Fantastique...
Créer un pôle musical au Palais des Fêtes soulignant la richesse de la mémoire du lieu et développant une coopérative musicale.
Créer un pôle d’excellence autour du graphisme, de l’illustration et de l’imprimerie, de Gutenberg au numérique.
Créer un événement fédérateur comme un Festival d’Automne de Strasbourg, pouvant rassembler plusieurs manifestations comme Musica et Ososphère et leur donner plus de visibilité. Créer un Festival des Idées avec l’Université et ses scientifiques, les Musées et les Bibliothèques, des artistes, investissant des « Lieux inédits » de la ville et de l’agglomération autour de thèmes de réflexion mobilisateurs.
Établir une stratégie touristique fondée sur les valeurs du développement durable et d’équilibre du territoire métropolitain qui s’appuiera sur le plein usage du PMC et du nouveau PARC EXPO.

Nos propositions pour Mobilité,

Pour des transports publics sécurisés

Le droit à la mobilité est un droit fondamental. Pour que le transport public reste attractif, il faut d’abord que les usagers s’y sentent en sécurité. Nous ferons de la sécurité au sein des transports publics une priorité.
Mettre en place une véritable unité de sécurité des transports, dotée de moyens financiers et humains.
Créer une brigade municipale équestre pour mener des actions de prévention et assurer la tranquillité publique dans le centre ville et dans les parcs.
Créer une brigade spécialement dédiée au contrôle des poids lourds (avec l’appui de la vidéo verbalisation), notamment sur l’avenue du Rhin et sur tous les axes aujourd’hui impactés.

Pour rester la première ville cyclable de France

Proposer de nouvelles pistes cyclables en site propre, en créant notamment un « Réseau Express Vélo » permettant un contournement continu et sécurisé de la Grande Île.
Finaliser le réseau existant et assurer une continuité des pistes cyclables sur l’ensemble du territoire, notamment en évaluant l’état de la chaussée et la dangerosité des voies.
Tester le marquage différencié entre piste cyclable et voie piétonne, par exemple par des capteurs lumineux, pour un partage plus apaisé de l’espace public et une priorité donnée aux piétons.

Pour un plan ambitieux sur les transports en commun

Prolonger le tram dans Koenigshoffen et engager l’extension au Neuhof, réaliser un état des lieux de l’ensemble des lignes de bus et de tram pour améliorer les dessertes et le cadencement.
Créer un « Réseau Express Métropolitain » en développant notamment un réseau ferré de type « RER / S Bahn » pour passer à la vitesse supérieure sur le rail urbain et interurbain et créer les pôles d’échange dont notre ville et notre métropole ont besoin.
Revoir en totalité et dans les 3 ans l’accessibilité trams et bus pour faciliter l’usage des transports publics aux personnes à mobilité réduite.
Adapter la fréquence des transports en commun au regard des temps de vie des habitants en assurant des bus aux fréquences régulières notamment dans les quartiers, après 20H et le week-end.
Lancer un plan de végétalisation complet des toits des abris bus et tram afin de faire baisser de quelques degrés la température urbaine mais aussi d’assurer de nouveaux espaces de protection aux polinisateurs.

Pour un soutien fort aux mobilités innovantes

Développer les transports urbains sur l’Ill en lien avec le reste du réseau.
Encadrer le développement des mobilités en free-floating (trottinettes, vélos …) en préférant une offre avec borne de retour et de rechargement.
Financer le co-voiturage et les transports doux dans les entreprises.

Pour un stationnement facilité

Tous les 1ers samedis de chaque mois, de 9H00 à 14H00, le stationnement en voirie sera gratuit. En lien avec les commerçants, la CCI et l’ensemble des associations, 10 jours de « gratuité » seront positionnés dans l’année.
Étudier dès le début du mandat la possible reprise en interne de la délégation de service publique « stationnement » afin de pouvoir contrôler durablement la totalité de la politique de circulation – stationnement de la ville.

Pour une place équilibrée de la voiture en ville

Créer de grands parkings réversibles aux entrées de la ville avec une offre multimodale importante (tram, bus, vélo etc.) et une offre de services.
Améliorer les interconnexions entre les parkings extérieurs et le cœur de ville.
Objectif 1000 bornes électriques de recharge des véhicules à la fin du mandat.
Rendre accessible au plus grand nombre l’auto-partage en œuvrant à en baisser le coût notamment par l’instauration d’une tarification solidaire et en démultipliant les stations dans les quartiers périphériques.
Étendre l’expérimentation du transport à la demande aux 33 communes de l’Eurométropole.

Nos propositions pour Solidarités,

Agir aux côtés des personnes exilées accueillies à Strasbourg

Soutenir activement, en lien avec les associations et les acteurs, des lieux d’accueil de jour pour les jeunes, notamment migrants, de 16 à 25 ans leur assurant information et accompagnement (droit, santé, formation, apprentissage de la langue).
Création d’une plateforme numérique d’information à destination des Strasbourgeoises et des Strasbourgeois souhaitant accompagner et soutenir les migrants.
Renforcer le soutien aux acteurs qui accompagnent les publics migrants dans l’apprentissage de la langue, l’accès aux droits, l’inclusion par le sport, la culture, etc.

Garantir à tous les étudiants d’étudier dans de bonnes conditions

Nous mettrons en place la caution solidaire pour permettre aux étudiants modestes d’accéder à un logement décent et aux modes de déplacement adaptés à leurs besoins.
Soutenir les épiceries sociales et solidaires étudiantes.

Garantir l’accès à la santé par le développement des pratiques sportives

Développer le sport dans les quartiers avec la création d’un « Pass-Sport » permettant l’accès à moindre frais aux pratiques sportives en renforçant le dispositif d’aide aux licences sportives.
Ouvrir des équipements sportifs en accès libre le dimanche.
Créer 2 nouveaux gymnases et 4 à 5 terrains de sport extérieurs positionnés paritairement dans les quartiers.

Garantir l’autonomie et promouvoir le bien-être à tous les âges

Créer une maison de santé mobile qui viendra apporter des réponses aux problèmes de présence médicale dans certains quartiers.
Mettre en place des médiateurs santé dans chaque quartier pour accompagner, orienter les Strasbourgeois.es dans leur parcours de soins et lutter contre l’isolement.
Flécher de nouveaux types de logement sociaux pour les personnes âgées notamment dans les quartiers pour leur permettre de rester vivre dans le quartier de leur choix.
Garantir un accès aux soins médicaux au plus proche du domicile des personnes et améliorer la santé et le bien-être des populations grâce à des outils numériques de télémédecine.
Renforcer le plan canicule et le plan grand froid permettant la protection et l’accompagnement des plus vulnérables.

Garantir l’égalité femme – homme

Continuer et renforcer les actions de la ville en partenariat fort avec les associations de lutte contre les violences faites aux femmes.
Permettre aux femmes les plus modestes d’accéder gratuitement aux produits d’hygiène nécessaires pour lutter contre la précarité menstruelle.

Lutter contre les perturbateurs endocriniens

Faire de Strasbourg une ville zéro pesticide, zéro plastique à usage unique (zéro plastique dans les cantines, une commande publique exemplaire, un soutien accru aux commerces de vente en vrac et zéro déchet, un grand atelier zéro plastique pour les habitant.e.s).

Lutter contre toutes les formes de discrimination et garantir la sécurité et l’égalité à toutes les personnes

Soutien fort aux associations et partenaires qui luttent et s’engagent contre toutes les formes de discriminations : lutte contre le racisme et l’antisémitisme, lutte contre l’homophobie, la LGBTI+phobie, la sérophobie…
Veiller à ce que le parcours éducatif de chaque enfant prenne en compte l’inclusion et l’égalité, la lutte contre les discriminations et la bienveillance envers autrui.

Soutenir les associations

Poursuivre le développement des conventions pluriannuelles d’objectifs pour sécuriser les financements.
Simplifier les procédures pour les « petites subventions » et mettre en place un fonds d’urgence, notamment pour faire face aux difficultés temporaires de trésorerie.
Créer de nouveaux locaux d’accueil en augmentant la capacité de la maison des associations et en développant des locaux dans les quartiers (CSC du Port du Rhin, de Cronenbourg, pôles associatifs de proximité...).

Agir pour Strasbourg
et l’Eurométropole

 

Strasbourg et l’Eurométropole tirent leur force l’une de l’autre et leur équilibre tient au respect de l’égalité des territoires, quartiers, communes, qui les composent. Cela est pour nous une règle et une réalité.

Assurer la qualité de nos ressources naturelles, de l’air que nous respirons, de l’eau que nous buvons et devons préserver pour le futur, garantir la production sur un sol vivant d’une alimentation saine, préconiser l’usage économe de nos espaces entre bâtiments, forêts, champs ou jardins, relèvent du projet que nous portons pour la ville et l’Eurométropole.

Les enjeux climatiques touchent notre quotidien : santé et bien-être, cadre de vie sain, mobilités propres, sobriété énergétique et habitat durable sont d’autant de défis auxquels nous répondrons. Les risques climatiques imposent de changer nos habitudes et modifient nos comportements mais cela ne pourra se faire sans un accompagnement humain et financier pour ne laisser personne de côté.

Prendre soin de notre territoire et de nos ressources c’est d’abord prendre soin des conditions de vie de nos concitoyens qui sont notre première richesse. Nous garantirons une égalité urbaine métropolitaine par la politique de la ville, des logements de qualité pour lutter contre la précarité énergétique, un accès à la santé et à l’emploi pour toutes et tous et la prise en compte du besoin de mobilité selon les différents temps de vie et lieu de résidence en accompagnant les personnes les plus précaires.

Nous déploierons un plan de végétalisation sur l’intégralité du territoire métropolitain avec une agriculture responsable et appliquerons la démarche d’écologie industrielle à toutes les zones d’activité.

L’organisation d’une COP26 locale permettra de mobiliser tous les acteurs pour réussir la transformation de nos modes de vie, de nos comportements, de nos méthodes de production. C’est ainsi que nous partagerons les objectifs du plan climat pour en faire le socle de notre pacte de gouvernance pour choisir, décider et FAIRE ENSEMBLE

Notre bien commun
les services publics

 

Avoir accès à des services publics de qualité est une condition sine qua non pour garantir l’égalité entre tous les citoyens d’une ville et les prémunir face aux risques.

Pour cela, nous veillerons à respecter un accès à ces services publics à proximité de vos domiciles et dans des horaires adaptés à votre vie quotidienne et professionnelle. L’administration locale sera donc réorganisée pour répondre efficacement à ces défis.

Parce que nous nous devons d’être transparents dans la mise en place de cette administration moderne, performante et de proximité, nous ferons réaliser un audit par une agence ou un organisme indépendant afin d’établir un état des lieux des services publics tant sur le plan humain et social que financier.

Concrètement, nous proposons de déployer un réseau de maisons de services publics au plus près des quartiers pour mettre en place un guichet unique où toutes les prestations seront délivrées. Ces lieux seront aussi des espaces ouverts sur vos lieux de vie et accessibles à toutes et à tous pour l’organisation de rencontres, d’animations sociales, culturelles et artistiques.

Afin de vous garantir l’accès aux démarches numériques, nous prenons l’engagement d’un accompagnement au digital pour tous les publics en association et en lien avec les centres sociaux culturels. La ville de Strasbourg créera des outils de formation (e-learning, vidéos…) qui permettront de concentrer les moyens pour vous accompagnemer, selon vos besoins.

Nous portons l’ambition d’améliorer le quotidien. C’est pourquoi nous remettrons à plat les horaires d’ouverture des lieux publics pour des horaires mieux adaptés aux différentes situations de vos vies professionnelles (ouverture à la pause de midi, accueil hebdomadaire en soirée…) et personnelles (ouverture des bibliothèques le dimanche aprèsmidi…).

La réalisation de ces propositions se fera en concertation avec vous, en fonction de vos besoins et attentes car notre responsabilité c’est aussi de garantir une démocratie participative en vous donnant les moyens d’en comprendre les enjeux, de vous exprimer et de prendre part collectivement à la transformation de notre ville.

Ainsi, Strasbourg sera une ville inclusive qui vous garantira à toutes et tous l’accès à l’ensemble des services publics locaux, aux activités sportives, culturelles et de loisirs, quels que soient votre quartier de résidence, votre condition sociale, votre situation de handicap ou vos difficultés avec le numérique. C’est pour nous une nécessité.

Découvrez l'actualité de la campagne

Entouré d’une équipe …

Dimanche, vous pouvez nous porter à la victoire
Dimanche, vous pouvez nous porter à la victoire

Postée le 26 juin 2020

A vos côtés, Notre projet pour les Strasbourgeois

Lire l'actualité
Débat du Club de la Presse Strasbourg à la librairie Kléber
Débat du Club de la Presse Strasbourg à la librairie Kléber

Postée le 26 juin 2020

La presse en parle

Lire l'actualité
Avec les Vitrines de Strasbourg
Avec les Vitrines de Strasbourg

Postée le 25 juin 2020

A vos côtés, Notre projet pour les Strasbourgeois

Lire l'actualité